Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

Première visite

(Version non définitive – dernière modification le 18 mai 2008)

Que ce soit dans votre entourage familial, dans votre groupe d’amis ou sur votre lieu de travail, je peux vous assurer sans vous connaître que vous avez déjà été le témoin de ce qui sera décrit et analysé sur ce site. Mon objectif est de mettre à votre disposition des textes permettant de mieux comprendre les mécanismes observables dans tout regroupement humain, du groupe d’amis jusqu’au regroupements les plus larges, qu’il s’agisse de nations ou de religions par exemple.

Les pages qui suivent sont à prendre comme un plan de travail au sens où on l’entend dans une cuisine. Un espace qui me permet de tester un agencement temporaire des différentes thématiques afin d’optimiser leur « croisement » :

Préambule initiatique

La tribu

La détribalisation

Le contenu de ce site sera donc avant tout un recueil de textes en rapport avec le groupe, vu sous l’angle de la détribalisation et de tout ce qu’elle implique.

Le propos est donc à la fois sur le fond de mettre à disposition des textes, mais aussi par la forme de souligner implicitement ce que des disciplines peuvent avoir en commun dans leurs observations, et cela alors même que parfois, elles s’ignorent mutuellement, chacune traitant, éventuellement sans le savoir, ce qu’il est possible de considérer comme une partie d’un tout.

Etudier ce qu’est l’ordre tribal, c’est revenir à ce que les sociétés humaines peuvent avoir de plus primaire, au sens de « fondamental ». L’ordre tribal, complexe en apparence, s’appui sur un certain nombre de mécaniques qui si elles sont instinctives, n’en sont que plus vivaces puisque dissimulées. Or si l’ordre tribal est si intéressant c’est en ce qu’il a justement de vivace, en ce sens qu’il ressurgit parfois là où on l’attend le moins, à savoir jusque dans nos salons les plus « civilisés ». Pour le comprendre pleinement, l’ethnopsychiatrie ne suffit pas.
C’est pourquoi, au moins si l’on veut appréhender la question dans son ensemble, il convient de dépasser les clivages ou séparations entre différentes disciplines, pour y retrouver ce qu’elles peuvent étudier parallèlement les unes aux autres parfois sans le savoir, et cela en commençant par une longue initiation que je vais tenter ici de faciliter. C’est mon objectif central et premier en proposant de mettre à votre disposition des textes que je ne fais que reproduire.

En avant propos, je vous propose un ensemble de mises en bouche qui vous donneront un premier aperçu, divertissant je l’espère, de la diversité des thèmes concernés :

. Un des paradoxes importants des cultures juvéniles actuelles…
. La leçon de discrimination
. Extrait du journal de David Douglas, 26 octobre 1826, où il décrit sa découverte du pin dit Sugar Pine près de la rivière Umpqua dans l’Oregon.
. Humour
. Élève bouc émissaire – Les adultes en question
. Les Animaux malades de la peste de Jean de la Fontaine
. Economie comportementale
. Assertivité

Enfin, le groupe, la tribu ou la détribalisation en vidéos ou dans la fiction : Listes d’œuvres cinématographiques, télévisuelles ou littéraires.

Une invitation à poursuivre votre réflexion différemment avec des œuvres littéraires, cinématographiques ou télévisuelles. Ces listes sont non exhaustives et correspondent à une sélection s’appuyant sur le choix des thèmes abordés (parfois brièvement), et non nécessairement sur les points de vues développés.

Maintenant, plutôt que de vous préciser explicitement ce que ces sujets, parfois a priori sans rapports, peuvent avoir en commun, ce que je ferais peut-être plus tard dans un Blog dédié, je préfère vous donner l’occasion de le découvrir par vous-même. C’est toujours plus amusant, et ce dernier argument n’est pas le moindre de ceux qui me motivent.

Bonne(s) visite(s)

Stuart Franklin – Lone Protester
Tiananmen Square, Beijing, 1989

tags:

---