Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

Les Théories psychanalytiques du groupe

René Kaës

Collection : Que sais-je?
Presses Universitaires de France – puf

Octobre 2004

Première édition 1999

Cette page est une ébauche qui sera progressivement complétée

Dernière modification le 22 mai 2008

Quatrième de couverture :

Présentation de l‘éditeur

Le dispositif psychanalytique de groupe a introduit de nouvelles compétences pour le traitement des « cas difficiles » : enfants très gravement perturbés, certaines pathologies anti-sociales de l’adolescence, souffrances de l’addiction et séquelles traumatiques, patients adultes psychotiques. Il a aussi contribué à rendre possibles l’expérience et la connaissance de la formation de processus psychiques inconscients, inaccessibles autrement. Cet ouvrage se propose d’analyser les principales propositions qui soutiennent la théorisation psychanalytique des petits groupes humains, en examinant les répercussions de ces propositions sur une théorie générale des processus psychiques inconscients, objet de la connaissance et de la pratique psychanalytique.

René Kaës

René Kaës, professeur émérite de psychologie et psychopathologie cliniques de l’Université Lyon II, est psychanalyste.

Table des matières

(Des extraits seront postés progressivement)

Introduction

I. L’intérêt pour le groupe dans le malaise de la civilisation
II. Les nouveaux problèmes cliniques
III. L’approche psychanalytique du groupe : consistance du champ et de l’objet.

Chapitre I — L’invention psychanalytique du groupe

I. Freud et le groupe
II. Quelques jalons de l’invention psychanalytique du groupe après Freud
III. Situation de groupe et méthode psychanalytique.

Chapitre II — Le groupe comme entité spécifique

I. Les modèles fonctionnalistes
II. Les modèles structuralistes
III. Les modèles génétiques
IV. Les modèles de transformation : l’appareil psychique groupal.

Chapitre III — Processus et principes du fonctionnement psychique dans la vie des groupes

I. Les processus psychiques groupaux originaires
II. Les processus primaires : onirisme de groupe et fantasmatisation de groupe
III. Les processus secondaires : représentation et pensée
IV. Les processus tertiaires : le lien avec l’appareil du langage et le mythe
V. Les processus associatifs et le travail du préconscient dans les groupes
VI. Propositions concernant les principes du fonctionnement psychique dans les groupes.

Chapitre IV — Les liens de groupe

I. Les recherches sur le lien, les relations d’objet et les configurations de lien
II. La question des pulsions dans le lien de groupe
III. Les identifications, les repères identificatoires et les liens d’appartenance
IV. Les mécanismes de défense et les alliances inconscientes
V. La catégorie de l’intermédiaire et les fonctions phoriques
VI. Les représentations et les liens de pensée.

Chapitre V — La groupalité psychique et le sujet du groupe

I. Théories de la groupalité psychique et des groupes internes
II. Les exigences de travail psychique imposées par la subjectivité de l’objet
III. La notion de travail psychique de l’intersubjectivité
IV. Le concept de sujet du groupe comme sujet de l’inconscient.
Conclusion
Bibliographie

Voir aussi

Liens externes vers Wikipédia :

tags: , ,

---