Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

Le fantasme de casse

Définition de Didier Anzieu, développée pour la première fois dans son livre Le Groupe et l’Inconscient en 1975 :

Expression due à D. Anzieu en 1975 pour désigner la forme d’angoisse spécifique des groupes de formation. L’objectif de changement des attitudes individuelles proposé aux participants est ressenti par eux comme comportant un risque de «casse» de leurs habitudes, de leur volonté, de leur individualité. Ces fantasmes sont projetés sur l‘équipe des animateurs, dont le groupe essaie de «casser» la méthode. Les participants craignent de devenir à leur tour des «casseurs» à l‘égard des autres. Les fantasmes de casse expriment le transfert groupal négatif, tandis que l’illusion groupale, dont ces fantasmes sont l’inverse, concentre le transfert positif.

Source :

Dictionnaire de psychologie, sous la direction de Roland Doron et Françoise Parot

tags: , , , ,

---