Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

Genèse - Traduit de l'hébreu par Edmond Fleg

Octobre 1946

Le livre du commencement

Le traducteur a été secondé
dans la préparation de son travail par Georges Levitte
et dans la mise au point de son travail par Marc Cohn
Editions du chant nouveau

Table des sujets

La création page 1
L’Eden page 2
Les enfantements d’Adam page 3
Le déluge page 4
Les peuples page 5
Abraham page 6
Isaac page 9
Jacob page 10
Joseph page 12

Table des lectures sabbatiques

Dans le commencement (Berechit) page 1
Les enfantements de Noë (Noah) page 4
Va-t-en de ta terre (Lekh lekha) page 6
Le Seigneur se fit voir (Wayéra) page 7
La vie de Sara (Hayyé Sara) page 8
Les enfantements d’Isaac (Toledot) page 9
Jacob sortit (Wayétsé) page 10
Jacob envoya (Wayichlah) page 11
Jacob s’assoyait (Wayécheb) page 12
Au bout de deux armées (Mikkets) page 13
Juda s’approcha (Wayiggach) page 14
Jacob vécut (Wayehi) page 15

Le livre du commencement

Dans le commencement, Dieu créa les cieux et la terre.Or, la terre était flot et chaos. Et ténèbre, sur la face du gouffre; et souffle de Dieu, couvant sur la face des eaux.
Dieu dit : — Que soit lumière! Et fut lumière.
Et Dieu vit la lumière, qu’elle est bonne. Et Dieu sépara entre la lumière et entre la ténèbre.
A la lumière, Dieu clama : — Jour! A la ténèbre, il clama : — Nuit! Et fut soir et fut matin : jour un.

Puis Dieu dit : — Que soit une étendue, dans le dedans des eaux; et qu’elle soit pour séparer entre les eaux et entre les eaux.
Et Dieu. fit l‘étendue. Et il sépara entre les eaux sous l‘étendue et entre les eaux sur l‘étendue. Ainsi fut.
Et, à l‘étendue Dieu clama : — Cieux! Et fut soir, et fut matin : jour deuxième.

Puis Dieu dit : — Que s’assemblent les eaux d’en-dessous les cieux en un lieu; et que soit vu le sec. Ainsi fut.
Et, au sec, Dieu clama : — Terre! Et à l’assemblement des eaux, il clama : — Mers! Et Dieu vit que cela est bon.
Puis Dieu dit : — Que la terre pousse des pousses : herbe semant semence, arbre à fruit faisant fruit pour son espèce, qui a en soi sa semence sur la terre. Ainsi fut.
Et la terre fit sortir des pousses : herbe semant semence pour son espèce; et arbre faisant fruit qui a en soi sa semence pour son espèce. Et Dieu vit que cela est bon.
Et fut soir, et fut matin : jour troisième.

Puis Dieu dit : — Que soient des luminaires dans l‘étendue des deux, pour séparer entre le jour et entre la nuit. Qu’ils soient en signes aux époques, aux jours et aux années.
Et qu’ils soient en luminaires, dans l‘étendue des cieux, pour illuminer sur la terre. Ainsi fut.
Et Dieu fit les deux luminaires grands : le luminaire grand pour le gouvernement du jour, et le luminaire petit pour le gouvernement de la nuit, et les étoiles.
Dieu les donna dans l‘étendue des cieux, pour illuminer sur la terre,
Et pour gouverner dans le jour et dans la nuit, et pour séparer entre la lumière et entre la ténèbre. Et Dieu vit que cela est bon.
Et fut soir, et fut matin : jour quatrième.

Puis Dieu dit : — Que pullulent les eaux, d’un pullulement d‘âmes vives; et que l’ailé vole au-dessus de la terre, à la face de l‘étendue des cieux.
Et Dieu créa les monstres grands et toute âme vive remuante, dont pullulent les eaux, pour leurs espèces, et tout ailé qui vole, pour son espèce. Et Dieu vit que cela est bon.
Et Dieu les bénit, disant : — Fructifiez et multipliez, et remplissez les eaux dans les mers; et que l’ailé multiplie sur la terre.
Et fut soir, et fut matin : jour cinquième.

Puis Dieu dit : — Que la terre fasse sortir des âmes vives , pour leurs espèces bétail, reptiles, bêtes de la terre, pour leurs espèces. Ainsi fut.
Et Dieu fit la bête de la terre pour son espèce, et le bétail, pour son espèce, et tout rampant du sol pour son espèce. Et Dieu vit que cela est bon.
Puis Dieu dit : — Faisons l’homme à notre Image, comme notre semblance. Qu’il domine sur le poisson de la mer, et sur l’ailé des cieux, et sur le bétail et sur toute la terre, et sur le rampant qui rampe sur la terre.
Et Dieu créa l’homme à son image; à l’image de Dieu, il le créa; mâle et femelle, il les créa.
Et Dieu les bénit, et Dieu leur dit : — Fructifiez et multipliez; remplissez la terre, et la soumettez; dominez sur le poisson de la mer et sur l’ailé des cieux, et sur toute bête rampant sur la terre.
Et Dieu dit : — Voici : je vous ai donné à manger toute herbe semant semence, qui est sur la face de toute la terre, et tout arbre qui a en soi fruit d’arbre semant semence. Qu’ils vous soient pour manger.
Et à toute bête de la terre, et à tout ailé des cieux, et à tout rampant sur la terre, en qui est âme vive, je donne, pour manger, toute verdure d’herbe. Ainsi fut.
Et Dieu vit tout ce qu’il fit. Et voici : cela était bon grandement. Et fut soir, et fut matin : le jour sixième.

Or étaient accomplis les cieux et la terre, et toute leur armée.
Dieu accomplit au jour septième son ouvrage qu’il oeuvra. Et il cessa, au jour septième, de tout son ouvrage qu’il oeuvra.
Et Dieu bénit le jour septième, et il le fit saint; car, en ce jour, il cessa de tout son ouvrage, que Dieu créa pour oeuvrer.

---