Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

Culture lycéenne, la tyrannie de la majorité

Dominique Pasquier

éditions Autrement – 2005

Cette page est une ébauche qui sera progressivement complétée

Posté le 22 mai 2008
Dernière modification le 1 juin 2008

Quatrième de couverture :

Présentation de l‘éditeur

Comment être soi dans la vie de groupe ? Est-il possible d’afficher ses goûts culturels ou ses choix vestimentaires sans risquer le ridicule ? De se confier sans perdre la face ? Pourquoi les relations entre les deux sexes sont-elles parfois si compliquées à gérer ? Que faire de la culture des médias dans le cadre de l‘école ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles répond ce livre.

Dominique Pasquier a mené une enquête précise et minutieuse auprès de lycéens de la région parisienne. Elle les a écoutés parler de leurs loisirs et de leurs passions : musiques, jeux vidéo, sports, émissions de télévision… Elle a observé leurs échanges quotidiens, sur leurs portables ou dans des chats sur Internet. Elle les a questionnés sur leurs liens avec les autres, en voulant comprendre pourquoi les communications à distance y tiennent désormais une place aussi importante. Et au fil des témoignages qui émaillent ce livre, on découvre un univers juvénile pétri de tensions. Tensions entre la plus grande autonomie qu’accordent les parents et l’exacerbation des pressions au conformisme sur le lieu scolaire. Tensions entre le désir de se livrer et les codes de réserve qui prévalent dans les groupes masculins. Tensions entre la culture qui est aimée en dehors de l‘école et celle qu’il faudrait assimiler pour y réussir. Les lycéens témoignent d’une grande lucidité sur tous ces problèmes et cherchent à mettre en oeuvre de multiples stratégies pour contourner les obstacles à l’expression authentique de soi. Mais tous n’y parviennent pas avec le même succès.

Cette enquête ne bouscule pas seulement certains des stéréotypes sur la relation des jeunes aux nouvelles pratiques de communication, elle montre aussi, et peut-être surtout, combien il est difficile à l’adolescence de s’affirmer comme individu.

Biographie de l’auteur

Dominique Pasquier est sociologue, directrice de recherche au CNRS. Elle travaille sur les médias depuis de nombreuses années. Elle a notamment publié Les Scénaristes et la télévision. Une approche sociologique (Paris, Nathan, 1995), La Culture des sentiments. L’expérience télévisuelle des adolescents (Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1999), et dirigé, avec Daniel Céfaï, le volume Les Sens du public. Publics politiques, publics médiatiques (Paris, PUF, 2004).

Table des matières

Introduction

Extrait

I – Parents/enfants : une crise des transmissions culturelles ?

  • Nouveaux territoires individuels
  • La culture de masse et l‘école

II – Les signes de soi : authenticité et conformisme

  • L’affichage des goûts musicaux
  • Le déclin de la culture télévisuelle
  • Le jeu vidéo dans la société des garçons
  • Faire ensemble : passions et réseaux

III – Organiser la sociabilité : anciens et nouveaux modes de communication

  • Réussir les échanges
  • Le passé familial
  • « Le sexe du téléphone » Chacun cherche son chat
  • Petites sessions de rattrapage interactionnel

Conclusion
Annexes
Bibliographie Remerciements

tags: , , , , ,

---