Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

Biosophie

Cette page du glossaire est une ébauche
qui sera progressivement complétée.

Première publication le 28 mai 2008

Dernière édition le 5 juin 2008

La biosophie, telle que définie par des auteurs scientifiques comme Jack Baillet, Jean-Paul Demarez et Erik Nortier, peut s’envisager comme

«l’exposé de prolégomènes à toute réflexion future à prétention philosophique.»1

En d’autres termes, quand la philosophie est une activité de l’esprit ayant pour objet l‘élaboration de concepts, la biosophie, elle, travaille à associer les découvertes scientifiques et universelles déjà réalisées – en biologie2 jusque dans les neurosciences3 en passant par la neuro- psycho- biologie – et la réflexion sur l’homme, ou “primate humain”.

La biosophie, c’est donc la “soumission au réel” – tel qu’il sera définit par les sciences expérimentales4 – dans l’interprétation globale du monde et de l’existence humaine à laquelle la philosophie prétend.

Morceaux choisis

Définition de Jean-Paul Demarez5 :

Biosophie est un mot valise construit sur le mode du terme philosophie. A « sophie », la sagesse, on incorpore « bio », la vie…

Ainsi dans cette réflexion visant à une interprétation globale de l’existence humaine et de l‘être humain, que les philosophes abordent en considérant la raison, il convient de retenir que l‘être humain est un primate, lié par sa nature de primate au monde vivant dans ce qu’il a d‘élémentaire mais aussi d‘élaboré. L‘être humain est à la fois une sagesse et une vie élémentaire. Cette nature de primate est à la fois un boulet et un outil pour l’esprit. Nous retrouvons ici la dualité classique du corps et de l’esprit, de l’idée et de la matière, voire même de l’ange et de la bête…

Un extrait en forme de manifeste6:

Évitant l’artifice de ceux qui séparaient l’esprit de la matière, nous professons qu’on ne peut tenter la connaissance de soi-même ou des autres sans prendre en considération notre appartenance au monde du vivant, au sens le plus trivial du terme. Nous nous auto-proclamons ainsi bio-sophes.
Lire la suite

Bibliographie

Bibliographie connexe

Polysémie et origine

D’après le Dictionnaire raisonné, étymologique, synonymique et polyglotte des termes usités dans les sciences naturelles, comprenant l’anatomie, l’histoire naturelle … la minéralogie, la physique et la zoologie d’Antoine-Jacques-Louis Jourdan, biosophie a d’abord été un « synonyme de biologie dont s’est servi Troxler » au tout début du XIXe siècle.

Un tout autre sens est envisagé dans des domaines relevant de l’homéopathie, tels que “l’homéopathie séquentielle”, ou le même mot « évoque avant tout une disposition de l’esprit qui fait largement confiance à la sagesse de la vie »7

D’autres sens, moins répandus et moins largement admis, ont parallèlement émergé depuis les années 1990 jusqu‘à beaucoup plus récemment. Nul ne pouvant encore présager de leur succès à venir, il est encore trop tôt pour en faire l’inventaire.

Notes et références :

1 Source : fin du prologue du livre Examen critique et raisonné des philosophes contemporains

2 voir Biophilosophy sur wikipedia

3 voir Neurophilosophy sur wikipedia

4 Voir Réfutabilité sur wikipedia

5 Page de l’auteur sur ce site : Jean-Paul Demarez

6 Extrait de la préface du livre Examen critique et raisonné des philosophes contemporains, de leur vie, doctrines et opinions

7 A propos du nom de l’Association Biosophie créée par le Dr Elmiger en 1993.

Voir aussi

Liens externes vers wikipedia

Handsome profile of lowland gorilla
Photo de Sheila Smart
Disponible sur pbase.com

tags: , , , , , ,

---