Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

L'Amour et l'amitié

Allan Bloom

2009

Cette page est une ébauche qui sera progressivement complétée

Postée le 18 mai 2010
Dernière modification mai 2010

Quatrième de couverture :

Présentation de l‘éditeur

Ce grand livre posthume d’Allan Bloom part d’un constat anxieux: le lien humain se défait. Non par l’effet de quelque fatalité extérieure, mais simplement parce que nous le voulons ainsi: nous nous voulons de plus en plus des « individus libres et authentiques », eh bien, nous avons ce que nous voulons, nous avons, au lieu de l’amour ou de l’amitié, des « relations sexuelles » ou des « relations amicales ». Alors le projet d’Allan Bloom est de retrouver la complexité, les triomphes et les échecs – bref, la vérité – du lien humain, amoureux et amical. Comment ? En lui redonnant la parole, par une exploration merveilleusement ample et libre des grandes œuvres de notre culture, où l’amour et l’amitié ont trouvé leurs expressions les plus splendides, les plus convaincantes – ou les plus troublantes.

Rousseau, Shakespeare et Platon sont les trois grandes étapes de cette redécouverte où il nous est finalement montré comment, et en quel sens, la recherche commune et l’amour de la « sagesse » peuvent constituer la plus haute possibilité de l‘âme et former le lien humain le plus fort parce que le plus véridique.

C’est peu de dire que l’auteur porte légèrement sa science. Il se meut avec autorité et agilité dans l’immense étendue de notre empire intérieur. « C’est un assez beau roman que celui de la nature humaine », écrit quelque part Rousseau. C’est ce roman-là que nous propose Allan Bloom, et il est plus profondément intéressant et émouvant qu’aucun roman d’amour

Table

INTRODUCTION

La chute d’Eros

PREMIERE PARTIE

Rousseau et le projet romantique

1. Rousseau

2. Stendhal, Le Rouge et le Noir

3. Jane Austen, Orgueil et Préjugés

4 Flaubert, Madame Bovary

5. Tolstoï, Anna Karénine

6. Conclusion

DEUXIEME PARTIE

Shakespeare et la nature

Introduction

7. Roméo et Juliette

8. Antoine et Cléopâtre

9. Mesure pour mesure

10. Troïlus et Cressida

11. Le Conte d’hiver

12. Conclusion

Interlude. A propos de deux étranges couples :
Hal et Falstaff, Montaigne et La Boétie

TROISIEME PARTIE

L‘échelle de l’amour

EPILOGUE

tags: , , ,

---