Dynamiques de groupe et dynamiques tribales…
contre développement personnel et détribalisation.

Derniers textes présentés :

Aldurants contre alduristes – 8 mai 2013, 19:17

Version téléchargeable en pdf de la série de post “Aldurants contre alduristes”
Synthèses ou reformulations des principales problématiques
rédigées de septembre 2008 à avril 2013
et initialement postées sur le blog

Les intelligences et l'intelligence machiavélique – 17 juin 2010, 10:40

Sur cette page, seront progressivement traitées les différentes formes d’intelligences. Parmi elles, l’intelligence machiavélique et l’intelligence émotionnelle se trouvent au cœur d’une bonne compréhension des dynamiques tribales.

L’Etat de droit – 17 juin 2010, 10:35

Cette page du glossaire est une ébauche qui sera progressivement complétée et modifiée.

L’exemple de Cincinnatus – 7 juin 2010, 10:35

… Sa restitution du pouvoir absolu dès la fin de la crise devint un exemple de bon commandement, de dévouement au bien public et de vertu de modestie. …

Le Déclin du courage – 7 juin 2010, 09:14

Extraits du discours prononcé par Alexandre Soljénitsyne, prix Nobel de littérature(1970) à Harvard le 8 juin 1978. Il condamne alors les deux systèmes économiques – le communisme et le capitalisme. Il dénonce surtout la chute spirituelle de la civilisation.

Olivier Sedeyn à propos de La persécution et l’art d’écrire : la thèse de l’ouvrage – 18 mai 2010, 13:26

(…)
Cependant, Strauss nous fait également entendre qu’il se pourrait bien que cette situation de persécution potentielle soit la manifestation de la condition naturelle des rapports entre philosophie et politique, c’est-à-dire entre la philosophie et les autres hommes. Il nous conduit ainsi à nous demander si l’harmonie apparente que connaissent les sociétés démocratiques libérales, et qu’elles connaissent seules, n’est pas plus de l’ordre du discours que de l’ordre des faits.
(…)
Assurément, il n’y a pas de persécution dans les démocraties occidentales. La philosophie y est même largement «publique». Cela signifie-t-il que tous les membres de ces sociétés vivent rationnellement et n’ont peur d’aucune vérité? Il semble bien qu’il faille réviser à la baisse un certain nombre de prétentions concernant la diffusion des lumières. Il semble bien que «cela résiste» et que cette résistance est peut-être constitutive de la nature humaine.

Olivier Sedeyn à propos de La persécution et l’art d’écrire – 18 mai 2010, 12:49

Le problème historique auquel cet ouvrage tente d’apporter très prudemment une solution toute expérimentale est le problème de l’interprétation des textes philosophiques, et en particulier ceux du passé classique. L’observation selon laquelle les textes philosophiques sont écrits d’une manière singulière n’est pas une nouveauté. La philosophie semble toujours se présenter d’une façon singulière, à la différence du discours des poètes ou des politiques ou des prophètes ou des hommes religieux en général ou même tout simplement des autres hommes.

Page précédente |